Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher
Accueil Actualités Des musées qui s’adaptent aux personnes handicapées en région Hauts-de-France

Des musées qui s’adaptent aux personnes handicapées en région Hauts-de-France

 

Plusieurs musées en région Hauts-de-France ont voulu montrer l’exemple et ont travaillé sur l’accessibilité de leurs oeuvres pour des personnes en situation de handicap, comme les déficients visuels.

La responsable du Centre régional UNADEV Hauts-de-France, Wahiba Baha, non voyante, est venue témoigner sur le travail d’accessibilité faits par ces musées dans l’émission Nord Pas-de-Calais matin sur France 3.

 

Une reproduction tactile de peinture fabriquée pour le musée

Une reproduction tactile de peinture au musée de Flandre à Cassel. © France 3 Nord Pas de Calais

Wahiba Baha, responsable du Centre régional UNADEV Hauts-de-France témoignant sur le plateau de France 3

Wahiba Baha, responsable du Centre régional UNADEV Hauts-de-France témoignant sur le plateau de France 3

L’UNADEV a travaillé avec le Musée de Flandre à Cassel. Des bénéficiaires déficients visuels ont pu par exemple, en octobre dernier, avoir accès à l’exposition « L’odyssée des animaux », grâce à des reproductions tactiles de peintures. Une guide était aussi présente pour décrire les tableaux et utilisait même des sons, afin de rendre le tableau encore plus vivant. Une prochaine visite se fera le 16 janvier.

Le Musée de Cassel a été le 1er du Nord de la France labellisé pour tout type de handicap. Comme il aime à le souligner, il réalise ce travail d’accessibilité AVEC les personnes en situation de handicap et non POUR. En effet, les personnes handicapées sont aussi de véritables testeurs dont le musée a besoin. Qui mieux que ces personnes pour faire un retour au musée sur les améliorations à apporter ou les corrections en matière d’accessibilité ? Cette collaboration est cruciale pour adapter au mieux les outils.

Dans le musée de Cassel, les visites sont également accessibles aux fauteuils roulants et d’autres sont prévues pour les sourds et malentendants avec des guides spécifiques.

 

Un bénéficiaire de l'UNADEV découvre la reproduction d'un tableau réalisée pour les personnes déficientes visuelles, accompagné par la guide du Musée de Cassel. © France 3 Nord Pas de Calais

Un bénéficiaire de l’UNADEV découvre la reproduction d’un tableau réalisée pour les personnes déficientes visuelles, accompagné par la guide du Musée de Cassel. © France 3 Nord Pas de Calais

Une personne en fauteuil roulant dans le musée de Cassel

Au musée de Flandre à Cassel. © France 3 Nord Pas de Calais

 

Avant lui déjà, « le musée du Louvre et le château de Versailles ont été des précurseurs en matière d’accessibilité » rappelle Wahiba Baha. En région Hauts-de-France, beaucoup de musées ont pris le pas et de plus en plus de professionnels sont formés à l’accueil des personnes en situation de handicap. On peut citer :

D’autres, s’ils n’ont pas mis en place de visites spécifiques, sont ouverts sur le sujet et s’adaptent lors de la venue des publics en situation de handicap, c’est le cas pour le public déficient visuel au musée du cirque à Wasquehal La Gardine et au musée de la Résistance à Bondues.

Comme le souligne Wahiba Baha, « La culture est un vecteur de sociabilisation et d’inclusion sociale », « il faut penser aussi aux artistes eux mêmes en situation de handicap, comme la célèbre Frida Kalho. »

L’exemple du musée à Cassel a fait l’objet d’un reportage avec France 3 Nord Pas de Calais où l’on peut voir les bénéficiaires de l’UNADEV lors de leur visite.

« Être accessible pour un fauteuil, c’est être accessible pour une poussette. Travailler sur le niveau de lecture d’une oeuvre, ça permet à tous de mieux comprendre l’oeuvre. Donc on a vraiment à y gagner pour tous les publics en travaillant sur cette question de l’accessibilité » explique Sandrine Vézilier-Dussart, directrice du Musée de Flandre, dans le reportage. Ces efforts sont aujourd’hui récompensés par le Ministère de la Culture, qui vient de décerner au Musée Casselois le premier prix « Patrimoines pour Tous ».