Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher
Accueil Actualités Du quotidien à la retraite !

Du quotidien à la retraite !

 

 
Chien et maître vivent enfin leur vie avec un suivi de l’école qui va s’espacer au fur et à mesure du temps. Puis viendra le temps ou le chien devra partir à la retraite, une étape difficile pour le maître.

 
Entretien avec Madame Blanchet de l’association aixoise CECIDEV (Centre d’Education des Chiens Guides pour l’Intégration des ficients Visuels)

 

Source : Cecidev - École des chiens guides d'aveugle d'Aix en Provence

Source : Cecidev – École des chiens guides d’aveugle d’Aix en Provence


 
UNADEV : Comment se passe le suivi après la remise du chien guide à son maître ?
 
« Nous vérifions l’accessibilité des parcours quotidiens. »
 
Mme Blanchet : Dans le premier mois qui suit la remise du chien guide à son maitre déficient visuel, nous le contactons tous les jours pour lui demander si tout se passe bien. Si un problème survient, nous nous rendons au domicile du maître. Ensuite la prise de contact est d’une fois par semaine.

 

Après six mois le suivi devient plus espacé. Les contacts entre l’école et le maître sont alors d’une seule fois par mois. Si nous constatons que tout se passe bien, les visites se feront également de plus en plus en rares et si besoin, à la demande du maître. Ainsi nous laissons maître et chien se débrouiller en duo et fusionner.

 

Par la suite, nous nous rendons une fois par an chez le maître. Nous vérifions l’accessibilité des parcours quotidiens et dans le cas où il y aurait des obstacles, nous réapprenons au chien à les éviter. On demande également au maître si ses parcours ont changé et nous les refaisons avec lui.

 

UNADEV : Jusqu’à quel âge un chien guide peut-il occuper ses fonctions ?
 
Mme Blanchet : Un chien guide peut occuper cette fonction jusqu’à ses 8-9 ans.

 

UNADEV : Que devient le chien après ?
 
« Il est très douloureux pour le maître de se séparer de son chien. »
 
Mme Blanchet : Ensuite il est soit adopté par son maître, soit par la famille de ce dernier ou par une nouvelle famille.
 
Il est très douloureux pour le maître de se séparer de son chien. Dans la plus part des cas, le maître vit dans un appartement qui ne permet pas d’accueillir deux chiens.
 
Donc dans le cas où il est adopté par une nouvelle famille, nous leur demandons de donner des nouvelles du chien à son ancien maître.
 
 

UNADEV : Une fois que le chien guide part à la retraite, le maître déficient visuel a-t-il de suite un nouveau chien ?
 
« Il a besoin de temps pour faire son deuil. »
 
Mme Blanchet : Parfois le maître ne souhaite pas reprendre un chien de suite après s’être séparé de son chien, surtout si son chien est mort à cause d’une maladie. Il a besoin de temps pour faire son deuil.
 
Si le maître souhaite renouveler son chien, de notre côté ; deux ans avec son chien actuel ne parte à la retraite ; nous anticipons et commençons déjà à éduquer un nouveau chien.

 

Pour plus d’infirmations, cliquez ici !