Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher
Accueil Actualités L’aviron c’est aussi du bricolage !

L’aviron c’est aussi du bricolage !

 

L’aviron de mer est pratiqué par nos bénéficiaires en région Nouvelle-Aquitaine. Il fait aussi partie d’un projet d’intégration par le sport en région Auvergne-Rhône-Alpes, cette fois il s’agit d’aviron sur lac (à Miribel). Nos sportifs ont participé le mois dernier à l’entretien du matériel.

 

Des déficients visuels entretiennent le dessous d'un aviron

Entretien du dessous de l’aviron

 

Un groupe de 8 athlètes déficients visuels prend part depuis plus d’un an aux entraînements du club de l’Asul sur le plan d’eau de Miribel. L’ensemble des pratiquants est intégré avec le reste des rameurs du club. Les équipages sont ainsi constitués de voyants et de personnes déficientes visuelles.  Une expérience enrichissante pour nos bénéficiaires, où le handicap laisse place à l’aspect sportif et compétitif.

Si la mixité et le partage sont bien présents sur l’eau, ils le sont aussi en dehors du club sur la terre ferme, comme pour des sessions de bricolage. En effet, le mois dernier, pour la 2ème année consécutive, à la place de ramer, les bénéficiaires ont bricolé ! L’entretien des avirons est une étape importante, afin de repeindre, réparer et nettoyer l’ensemble du matériel nécessaire à la pratique de ce sport. 

 

Une personne déficiente visuelle peint la rame d'un aviron

Les rames des avirons ont eu besoin d’un coup de peinture

Un groupe de déficients visuels bricolent sur un aviron

Le groupe en session entretien des avirons

 

Les sportifs déficients visuels ont été repartis sur différents ateliers et n’ont pas ménagé leurs efforts pour donner une nouvelle jeunesse aux bateaux et rames.

Les bienfaits de l’aviron pour les personnes déficientes visuelles

L’aviron permet de travailler l’équilibre et la posture de l’ensemble du corps. On constate souvent que les personnes déficientes visuelles ont pris l’habitude de se tenir avec le haut du corps en avant, légèrement voûtées. L’aviron les aide à redresser leur corps. Par ailleurs, dans l’aviron, de la posture de la personne dépend l’équilibre tout entier du bateau ! Les repères visuels ne sont donc plus une nécessité pour construire son équilibre mais c’est bien la propre posture et le ressenti de la personne qui sont importants.