Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher
Accueil Actualités L’UNADEV partenaire d’un projet de cartes sonores dans les restaurants

L’UNADEV partenaire d’un projet de cartes sonores dans les restaurants

 

Manger au restaurant et choisir son plat. Voilà qui peut paraître banal pour la plupart d’entre nous. Mais avez-vous pensé aux personnes malvoyantes ou aveugles ? Difficile d’être autonome pour faire son choix.

Le Centre régional UNADEV Hauts-de-France a collaboré avec la jeune Chambre Economique de Saint-Omer sur un projet de cartes de restaurant sonores.

 

Exemple d'un Kit cartes sonores

Exemple d’un Kit cartes sonores

 

Comme le souligne Wahiba Baha, responsable du Centre UNADEV, dans un article de la Voix du Nord consacré à ce projet, : « Vous n’imaginez pas combien il est difficile de demander de l’aide quand on perd la vue au cours de sa vie. Au restaurant, parfois, on mange comme son voisin, pour ne pas avoir à lui faire lire la carte « . La jeune chambre économique a sollicité l’UNADEV et notre association a tout de suite apporté son soutien.

Après Saint-Omer, une dizaine de restaurants déjà engagés à Arras

Le dispositif a d’abord été déployé à Saint-Omer, et c’est maintenant la ville d’Arras qui propose, dans une dizaine de restaurants déjà engagés, ces cartes sonores.

Concrètement de quoi se compose le kit ?

Il s’agit d’un dictaphone, au prix de 70 euros au lieu de 140 euros, grâce à des partenaires financeurs. Le restaurateur y enregistre sa carte en français, en anglais ou d’autres langues. Le client déficient visuel, muni de l’appareil, peut faire défiler le menu et retient le numéro qui correspond au plat choisi.

Et pourquoi pas une carte en braille, nous direz-vous? Le braille étant lu par seulement 5% des personnes déficientes visuelles, les cartes sonores sont plus appropriées.

L’opération rencontre du succès et aurait même fait progresser le chiffre d’affaires des restaurateurs. De plus, les JCE de Valenciennes et de Lille comptent bien à leur tour développer cette action sur leur territoire ; toujours avec la collaboration du centre UNADEV Hauts-de-France qui a financé dans sa totalité, pour Arras, les 10 dispositifs. Ces derniers ont été offerts.

Il ne reste plus qu’à se mettre à table !