Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher

 

L’UNADEV finance la remise de chiens guides dans toute la France, aussi bien pour des personnes aveugles que des personnes malvoyantes. Ces chiens sont formés dans des écoles spécialisées et remis à leur futur maître gratuitement. Près de 800 chiens guides ont été remis gratuitement à des personnes aveugles ou malvoyantes, depuis l’ouverture de la première école en 1985.

Pourquoi un chien guide ?

Un chien guide est utilisé par une personne non- ou malvoyante pour faciliter sa vie quotidienne, et notamment ses déplacements. Ces chiens permettent aux personnes déficientes visuelles de mener une vie autonome, sans dépendre de leur entourage. Ils sont utiles pour aller au travail, chez le médecin, chercher les enfants à l’école, prendre les transports en commun…

 

img_1666

Cendrina, adhérente UNADEV et son chien guide

Enzo watching

Chiot labrador

 

L’UNADEV soutient 5 écoles de chiens guides en France :

 

Vous souhaitez bénéficier d’un chien guide ?

Nous vous invitons à contacter l’école la plus proche de chez vous pour obtenir tous les renseignements utiles. Vous êtes aussi libres de contacter des écoles en France qui ne sont pas financées par l’UNADEV. En effet, votre ressenti est très important pour travailler en confiance avec une école de chiens guides et vous êtes libres d’échanger avec diverses écoles, et de prendre connaissance de leurs approches spécifiques.

La demande d’un chien est une démarche volontaire entreprise par la personne déficiente visuelle. C’est une personne qui aime les chiens, qui se sent prisonnier de sa cécité, qui souffre parfois de solitude et a besoin d’un compagnon.

 

Vous souhaitez devenir famille d’accueil ?

Il faut savoir que pour devenir famille d’accueil, vous devez résider non loin de l’école de chien guide ou dans la même ville, et avoir une grande disponibilité.

 

img_0041-recadre

Une famille d’accueil avec son chien (bouvier bernois, école de chiens guides de Biot EMCGA)

Parcours avec un chien guide

Parcours avec un chien guide

 

Pour toute précision, contactez une de nos écoles partenaires qui vous renseignera sur le processus et les critères de sélection pour être famille de tutelle.

 

Les différentes étapes d’éducation d’un chien guide

Naissance – sevrage

Les chiots naissent à la nurserie de l’école ou sont achetés à des éleveurs. Une attention particulière est portée à la race et la lignée du chien, il ne doit pas y avoir de maladies ou de tares héréditaires Principales races : labrador et golden retriever. Jusqu’au sevrage vers 2 mois, ils restent avec leur mère. Ils sont déjà éveillés et stimulés par des bruits et des jeux.

Pré-éducation en famille d’accueil

Une famille d’accueil bénévole va le sociabiliser et contribuer à son éducation de base (propreté, comportement à la maison et déplacements à l’extérieur, en ville dans les magasins et lieux publics). La famille participe à des réunions de travail avec le chiot à l’école, elle est accompagnée par les éducateurs. Les frais vétérinaires et les croquettes sont pris en charge par l’école.

Education à l’école de chien-guide

Le chien retourne à l’Ecole pour apprendre son métier avec un éducateur de chien guide (diplôme reconnu par l’Etat). Il rentre les week-ends dans sa famille d’accueil. Ses missions : éviter les obstacles, sécuriser le déplacement, amener son maître aux endroits mémorisés …

Remise du chien-guide à son maître déficient visuel (âge du chien : 20 mois)

Les professionnels de l’école ont veillé à éduquer le bon chien pour la bonne personne déficiente visuelle : taille du chien, rythme de déplacement et de vie de la personne… Le chien est remis au cours d’un stage : une semaine à l’école et une semaine au domicile de la personne. Il faut apprendre au maître à se déplacer avec le chien, et ensuite l’éducateur fait mémoriser au chien les déplacements fréquents du maître et son environnement d’habitation.

Pendant la « vie active » du chien guide, les éducateurs suivent l’équipe (le maître déficient visuel et son chien guide). Quand le chien commence à montrer des signes de fatigue ou de faiblesse, on prépare sa retraite : soit le maître le garde en animal de compagnie, soit il va dans une autre famille.