Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher

 

L’UNADEV s’est engagée dans la rééducation de patients implantés avec une « rétine artificielle » (on parle aussi  d’œil bionique). Qu’est-ce qu’un œil bionique ? C’est un dispositif biomédical qui s’adresse à des patients ayant perdu la vue : un implant est inséré à l’intérieur et autour de l’œil, par voie chirurgicale. C’est avec la société Second Sight, qui a conçu et fabrique ce type d’implants, que l’UNADEV accompagne les patients implantés.

 

Notre partenaire santé : Second Sight

Second Sight Medical Products Inc., établie  en Californie, est une société privée fondée en 1998 par Alfred Mann, le Dr. Sam Williams et Gunnar Bjorg. La société a créé et commercialisé des prothèses rétiniennes qui permettent aux personnes aveugles de recouvrer la vue. Elles s’adressent aux personnes qui ont une dégénérescence de la rétine périphérique, comme la rétinite pigmentaire.

 

Les actions de l’UNADEV : rééducation et information auprès du public

L’UNADEV est l’un des premiers partenaires français de Second Sight. Le soutien de l’UNADEV se matérialise par deux grandes actions :

  • La participation directe de l’UNADEV aux phases de rééducation des patients implantés. Deux types de rééducation sont effectués : une rééducation orthoptique, pour rééduquer l’oeil et une rééducation de locomotion pour réapprendre à la personne à se déplacer. (Voir plus loin les détails de ces rééducations).
  • La diffusion auprès du public déficient visuel de cette nouvelle solution thérapeutique.

 

Découvrez la prothèse rétinienne innovante « Argus 2 »

La prothèse rétinienne Argus 2 est destinée à des patients ayant perdu la vue suite à une dégénérescence de la rétine. L’objectif de cette prothèse est de permettre aux patients de recouvrer des perceptions visuelles, ceci pour améliorer leur quotidien et leur autonomie.

Le système se compose de deux « produits » :

Implant Second Sight

Implant : une prothèse épirétinienne

Schéma de l'équipement externe du système Argus II

L’équipement externe du système Argus II

 

  • un implant : c’est une prothèse épirétinienne implantée à l’intérieur de l’œil et autour de l’œil par voie chirurgicale, qui comprend une antenne, un boîtier électronique et un faisceau d’électrodes.
  • Un équipement externe : il comprend des lunettes, une unité de traitement  vidéo  et un câble.

Fonctionnement du système

Le patient perçoit des flashs lumineux. L’argus 2 restaure une « vision » qui n’est pas la même que la vision naturelle ressentie par le patient avant sa cécité. Une caméra capte des images et les transmet à une petite unité de traitement vidéo (VPU), ensuite la transmission à l’antenne se fait par une communication sans fil, puis les signaux sont envoyés au faisceau d’électrodes qui stimulent des cellules rétiniennes.

On parle de vision «  quelque peu pixélisée » composée de points lumineux. Il faut généralement un certain temps pour apprendre à interpréter les images produites par le système (travail effectué par l’orthoptiste et  l’instructrice en locomotion) et les résultats varient d’un patient à l’autre.

 

La rééducation des patients par l’UNADEV

Au sein de l’association, 10 patients implantés au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux avec l’Argus II ont pu bénéficier de la réhabilitation avec des orthoptistes. Cette rééducation orthoptique est basée sur 10 séances de 2h. Elle permet d’optimiser et cultiver des capacités avec la bibliothèque visuelle du patient et  ainsi  de développer des moyens de compensation pour gagner notamment en autonomie.

Le projet de rééducation est orienté par rapport aux attentes du patient et chacun en fabrique sa propre utilisation. L’objectif principal est que le patient comprenne et intègre une nouvelle information visuelle perçue par la caméra et non plus par leurs  yeux.

 

Thibaut Fourteau lors d'une rééducation orthoptique auprès d'une patiente implantée avec une prothèse rétinienne

Thibaut Fourteau lors d’une rééducation orthoptique auprès d’une patiente implantée avec une prothèse rétinienne

 

Les premières séances consistent en la prise en main du système et de ses caractéristiques ; puis au fil des séances un apprentissage des techniques de balayage, de posture, de pointage et de préhension sont indispensables.

Des exercices sont donnés au patient entre 2 séances afin de valider et ancrer les apprentissages de la précédente séance.

Découvrez ci-dessous notre vidéo sur la rééducation menée par l’UNADEV :

 

Zoom sur une patiente implantée en 2015 

Charlotte, implantée en novembre 2015, a suivi des séances de rééducation de son oeil avec notre responsable santé et notre orthoptiste à l’UNADEV, au centre régional de Bordeaux. Elle entame à présent la rééducation en locomotion, c’est-à-dire qu’elle réapprend à se déplacer. La Dépêche du midi a suivi son parcours et consacré plusieurs articles à cette jeune patiente dynamique. Le dernier article, paru en octobre 2016, revient sur un an de « vie » pour Charlotte avec cet œil bionique. Découvrez ici l’article en ligne.