Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher
Accueil Actualités Portrait de Patrice Dordor

Portrait de Patrice Dordor

 

UNADEV : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Patrice Dordor : J’ai pratiquement 70 ans et je suis retraité. Je suis venu initialement à l’UNADEV pour pratiquer le ski avec les non/mal voyants. Par la suite, j’ai élargi mes activités au tandem et à la voile.

L’activité avec les déficients visuels est mon unique bénévolat.

Ma vie professionnelle m’avait conduit à mener un certain nombre de projets scientifiques et techniques. A la retraite, j’ai rencontré Samuel Chopard (déficient visuel) qui avait le goût et les compétences pour la gestion de projets, ce qui nous a naturellement amené à en monter ensemble.

 

UNADEV : Quel type de sportif êtes vous ?

Patrice Dordor : Je suis sportif par goût ! Je ne suis pas un compétiteur mais plutôt un individuel et résistant !

La solitude partagée me convient très bien ! L’intériorité, le partage sont des choses qui me correspondent plus que d’aller affronter une équipe adverse dans un stade. Je suis réservé par nature. Je suis plus sport individuel que sport co !

Le tandem en cyclotourisme relève pour moi du sport individuel même si on est 2 sur un tandem !

 

UNADEV : Depuis quand pratiquez-vous le vélo en tandem ?

Patrice Dordor : Je suis venu à l’UNADEV grâce à l’association bordelaise « France Bénévolat », qui mettait en relation des personnes recherchant des activités bénévoles. En feuilletant les pages «  des choses à faire », je suis tombé sur une rubrique « Sport et handicap » et là je me suis lancé dans l’aventure de guide sportif.

Cela fait maintenant 6 ans que je pratique le tandem et ski de fond avec des malvoyants et j’en retire beaucoup de plaisir.

 

UNADEV : Avez-vous un pilote attitré pour cette randonnée? Si oui, comment fonctionne votre duo ? Si non, pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement d’un duo voyant/non-voyant en tandem ?

Patrice Dordor : Comme tout un chacun, une personne malvoyante s’enrichit dans la diversité des rencontres ce qui amène à changer les binômes fréquemment. Cependant, en ce qui concerne le tandem, il existe différentes affinités : physiologiques et psychologiques. L’affinité physiologique est importante car elle facilite la pratique sportive. Il est plus facile, en effet, de pratiquer le tandem quand la force physique et l’équilibre entre les deux personnes sont semblables.

Sur le plan psychologique, l’une des règles essentielles est de savoir s’adapter aux attentes de son binôme : tout le monde n’a pas les mêmes attentes. En particulier, le pilote doit décrire le paysage, et tenter de donner une « image adaptée » des sites touristiques visités. Comment faire découvrir un village médiéval, une grotte souterraine ? J’espère que la visite de Saint Circq Lapopie, classé plus joli village de France, et de la grotte de Pech’Merle seront l’uns des grands moments de cette randonnée.

En tandem, le guide et la personne guidée sont matériellement « rattachés » par un cadre, mais aussi par la parole. Pour que la journée soit agréable, pour qu’il y ait un enrichissement mutuel, il faut un échange constant entre le guide et la personne déficiente visuelle.

 

UNADEV : Pourquoi ou comment avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure ?

Patrice Dordor : Samuel et moi allons répondre de manières différentes, par rapport au reste du groupe, car nous sommes les porteurs initiaux du projet.

Cela fait plusieurs années que Samuel et moi menons des projets au sein de l’UNADEV (exemple : la visite du stade Matmut, le tour de l’estuaire en tandem…). Nous avons pris l’habitude de proposer des projets à Pierre Duvinage, qui apprécie cette démarche.

Pierre souhaitait créer des projets qu’il appelle « B&B » : (Bénévole & Bénéficiaire). Samuel et moi avons répondu présents!

 

UNADEV : Qu’attendez-vous de cette aventure ?

Patrice Dordor : Malheureusement, je ne pourrai pas participer à cette aventure suite à un problème oculaire, ce qui est le comble pour un pilote de personnes déficientes visuelles !

Le but de ce projet, que nous avons conçu avec Samuel, était de découvrir ensemble la région du Lot mais aussi de repartir avec des personnes avec lesquelles nous avons déjà partagé des moments agréables et pleins d’émotions.

Dans ce type de randonnée, il y a le volet sportif associé à la pratique du tandem, les visites touristiques mais aussi le partage de vie au quotidien. La vie de groupe est toujours joyeuse dans ce genre d’aventure. Cela se veut et restera convivial !

 

 

Suivez leur aventure et retrouvez l’intégralité des portraits des participants de la randonnée en tandem, en cliquant ici !

Vous pourrez également suivre leur aventure sur notre page Facebook et notre Twitter