Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher
Accueil Actualités Projet de loi de finances : AAH en péril

Projet de loi de finances : AAH en péril

 


Le projet de loi de finances 2016 actuellement débattu au Parlement prévoit notamment la prise en compte des revenus non imposables d’épargne souvent très faibles, pour calculer le montant de l’Allocation Adulte Handicapé. Ce qui viendrait minorer le montant de l’AAH de nombreux bénéficiaires et par voie de conséquence, entrainerait également une possible suspension des droits à la Majoration Vie Autonome et au Complément de Ressources. En effet, pour prétendre à ces dernières allocations, il faut percevoir l’AAH à taux plein.


Le gouvernement prévoit de prendre en compte les revenus des livrets non imposables (livret A, livret d’épargne populaire) dans le calcul du montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH). L’AAH est un minimum social qui se monte au 1er septembre 2015 à 807,66 euros. Son montant est bien inférieur au seuil de pauvreté de 977 euros.
Comme vous le supposez aisément, l’adoption d’un tel projet engendrerait inévitablement une précarité économique pour de très nombreuses personnes en situation de handicap.


C’est pourquoi, l’UNADEV, tient à manifester officiellement sa plus ferme hostilité à l’adoption d’une telle mesure « d’exclusion sociale » et s’associe à la démarche collective en vue de faire annuler cette décision inique.


L’UNADEV apporte son soutien au Comité d’Entente des Associations Représentatives de Personnes Handicapées et de Parents d’Enfants Handicapés. Le Comité d’Entente s’insurge : « C’est un scandale, pour des économies de bout de chandelle, l’Etat est prêt à grever les ressources déjà faibles des plus vulnérables. »


Le Comité d’Entente demande au Gouvernement de renoncer à cette mesure et aux parlementaires de rejeter cet article qui vient renforcer l’exclusion des personnes concernées.