Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher
Accueil Actualités Soleil et UV : attention les yeux

Soleil et UV : attention les yeux

 

Avec l’été, nous multiplions les activités de plein air, au jardin, à la plage, à la montagne ou à la campagne. Toutes les occasions sont bonnes pour prendre le soleil. Cependant, comme la peau, les yeux méritent eux aussi une grande attention. Pour que le soleil reste un plaisir, on les protège.

Femme avec chien  qui portent tous els deux des lunettes de soleil

A la montagne on protège ses yeux avec des lunettes de soleil.

Le soleil : notre meilleur ennemi

Une exposition modérée à la lumière du soleil dope notre moral. Son rayonnement favorise également la fabrication de vitamine D  bénéfique à une meilleure calcification de nos os. Ce n’est pas une raison pour en abuser. Quelques minutes par jour suffisent à notre bien-être.

L’été, selon l’endroit où l’on se trouve la réverbération du sol sera d’intensité différente. Si l’herbe, la terre et l’eau réverbèrent moins de 10% du rayonnement UV, le sable sec d’une plage affiche 15% et plus de 25 % pour l’écume de mer. 

Comme le précise l’Inpes  « Contrairement aux idées reçues, l’intensité des rayons ultraviolets du soleil n’est pas liée à la sensation de chaleur et les rayons peuvent être très forts lorsqu’il y a des nuages, du vent ou de la neige ».

Des lésions dangereuses

Les rayons du soleil peuvent entraîner des conséquences graves pour la vue. Selon le site de Santé Publique l’exposition intense aux UV peut provoquer des lésions oculaires très sérieuses :

« Les ultraviolets sont absorbés par le cristallin, contribuant à accélérer la formation de cataractes, c’est-à-dire l’opacification du cristallin qui va progressivement empêcher la lumière d’atteindre la rétine, jusqu’à l’aveuglement. »

 

Les ultraviolets peuvent aussi provoquer des dommages irréversibles. On peut par exemple, prendre un «coup de soleil» que l’on appelle ophtalmie. C’est extrêmement douloureux.

Lunettes spéciales haute protection

Des lunettes bien enveloppantes avec indice UV 4.

Les bons gestes pour protéger sa vue

Aujourd’hui, les bulletins météorologiques diffusent régulièrement une mesure des index UV. Il est donc important d’en tenir compte. Plus cet indice est élevé, plus il est nécessaire de se protéger.

Il est important de rappeler que les bébés ne doivent jamais être exposés au soleil. Les enfants et les adolescents doivent quant à eux être particulièrement protégés. En effet, jusqu’à la puberté, la peau et les yeux sont fragiles et plus sensibles aux rayons UV.  Le cristallin, qui est transparent pendant l’enfance et l’adolescence, ne peut pas jouer son rôle de barrière naturelle contre les UV.

On évitera donc de les exposer entre 12h et 16h et quels que soient l’heure et le lieu d’exposition, les enfants devront porter chapeau, lunettes de soleil avec filtre anti UV et montures enveloppantes.

Pour les adultes aussi les lunettes de soleil sont indispensables. Depuis 1995, une réglementation européenne garantit leur pouvoir filtrant. Il vous faudra donc toujours choisir des lunettes qui portent la norme CE de façon visible, lisible et indélébile suivie d’un chiffre de 0 à 4 indiquant le degré de protection.

A noter : les verres sombres ne sont pas forcément les plus protecteurs. Ils sont efficaces contre l’éblouissement, mais pas nécessairement contre les UV.

Classification AFNOR* des degrés de protection des verres de lunettes de soleil.

La catégorie 0 ne protège pas des UV solaires, elle est réservée au confort et à l’esthétique ; la catégorie 0 est associée au symbole d’un nuage.

Les catégories 1 et 2 sont adaptées aux luminosités solaires atténuées et moyennes ; la catégorie 1 est associée au symbole d’un nuage cachant en partie le soleil ; la catégorie 2 est associée à un soleil sans nuage, comportant 8 rayons ;

Seules les catégories 3 ou 4 sont adaptées aux cas de forte ou exceptionnelle luminosité solaire (mer, montagne) ; la catégorie 3 est associée au symbole d’un soleil intense comptant 16 rayons ; la catégorie 4 est associée à un soleil qui domine deux pics montagneux et deux lignes de vagues (l’inadaptation de la catégorie 4 à la conduite sur route est symbolisée à l’aide d’une voiture barrée d’une croix).

*Source DGCCRF