Chercher
Accueil Actualités Émission « A vous de voir » : Voler de ses propres ailes

Émission « A vous de voir » : Voler de ses propres ailes

 

Quitter le le cocon familial et vivre seul pour la première fois est un moment clé dans la vie des enfants, comme des parents. Il l’est encore plus lorsque l’on est déficient visuel voire totalement aveugle. Dire adieu aux repères connus du domicile ainsi qu’au soutien de parents parfois surprotecteurs, c’est ce que nous allons suivre, à travers le parcours de Élise et Enzo.

Visionnez ici l’émission « A vous de voir » du 5 décembre 2018

Le saut dans l’inconnu

Elise, 22 ans est déficiente visuelle. Quitter définitivement le foyer familial et sa mère dont elle est très proche est à la fois une épreuve mais aussi un grand saut vers la liberté. Épaulée par sa maman pour qui le départ est aussi très difficile, Elise s’installe dans une chambre d’étudiante en région parisienne dans un centre de formation pour déficients visuels.

Elise sa mère et le responsable de la résidence

Faire l’état des lieux, une étape importante pour Elise

Chèque de caution, installation des meubles… Élise doit tout assumer. Mais l’institut Paul et Liliane Guinot est là pour l’accompagner en lui proposant par exemple, des cours de cuisine ou de locomotion qu’elle pourra partager avec son petit ami lui aussi installé dans la résidence.

Dépasser ses craintes

Enzo, un jeune homme aveugle de 18 ans tout juste bachelier n’a pas choisi un institut spécialisé mais l’Université de Toulouse, pour se rapprocher de sa petite amie.

cuisine, Enszo sa mère

Enzo apprend avec sa maman à faire une omelette

Faire une omelette à l’aveugle, poser un vêtement sur un cintre, remplir des papiers administratifs ou appréhender un nouveau trajet du bout de sa canne… Autant de compétences qu’il leur faut acquérir. Heureusement pour lui, le pôle handicap de l’Université est là pour lui faciliter sa vie d’étudiant.

bureau pole handicap, enzo canne blanche

Le pôle Handicap de l’Université de Toulouse, très utile pour Enzo

Pour Enzo, être adulte est très subjectif, “le plus important c’est d’avoir confiance en soi car cela permet d’ouvrir toute les portes” et voler de ses propres ailes !