Chercher
Accueil Actualités Gros succès pour le 1er appel à projets de l’UNADEV

Gros succès pour le 1er appel à projets de l’UNADEV

 

20 lauréats se partagent 1,5 millions d’euros pour réaliser leurs projets en faveur des personnes déficientes visuelles, suite à l’appel à projets lancé cet été par l’UNADEV.

Plus d’une centaine de candidatures d’une grande qualité ont été reçues de toute la France et dans tous les secteurs. Parmi elles, les membres du jury, réunis le 25 septembre à Bordeaux, ont sélectionné 20 lauréats pour la portée de leurs actions en faveur de l’autonomie et de l’inclusion des personnes déficientes visuelles.

« Soutenir l’émergence de projets innovants en matière d’inclusion »

Pour aller au-delà de ses actions quotidiennes menées auprès des personnes aveugles ou malvoyantes, l’UNADEV a lancé en juillet 2019 un appel à projets national doté d’un budget de 2 millions d’euros. Le but de cette démarche : soutenir l’émergence de projets innovants en matière d’inclusion dans tous les domaines du quotidien (mobilité, accessibilité dans les loisirs, le sport…), de l’insertion professionnelle, ou encore de la recherche.

Le jury, lors des délibérations

 

Pour Marc Bolivard, Président de l’UNADEV, « cet appel à projets est une chance. Celle de pouvoir faire avancer la cause du handicap visuel et d’ouvrir des perspectives vers une plus grande indépendance et autonomie des personnes aveugles et malvoyantes. En ce sens, l’appel à projets a tenu ses promesses par la grande qualité et la diversité des projets, unanimement saluées par le jury. Il était d’ailleurs important pour l’UNADEV d’associer des personnalités extérieures expertes dans leur domaine pour composer ce jury et évaluer au mieux la portée des projets. »

Pour désigner les lauréats, l’UNADEV a pu bénéficier d’un jury composé de représentants de l’association et de personnalités extérieures :

  • Sébastien Saint-Pasteur, Conseiller départemental et Président de la Commission Politique du Handicap et de l’Inclusion au Conseil Départemental,
  • Thomas Gabriel, chargé des accompagnements spécifiques à l’Agefiph, représentant d’Antoine Malezieux, Délégué régional,
  • Anne-Laure Cuq, Administratrice de Bordeaux Mécènes Solidaires et Directrice pour la région Sud-Ouest des Entreprises pour la Cité,
  • Christian Massus, Responsable Marketing à Aquitaine Science Transfert,
  • Maud Gaunet, représentante de Cendrine Martinez, Directrice déléguée de La Tribune.

Des membres du jury témoignent en vidéo sur cette expérience :

Une grande diversité de projets

Dans le cadre de cet appel à projets, si 20 lauréats ont été sélectionnés, 109 dossiers ont été déposés issus de secteurs très variés, des nouvelles technologies à l’éducation en passant par les enjeux d’accessibilité. Cette ampleur démontre un besoin réel auquel l’UNADEV tente de répondre, notamment en mobilisant des acteurs qui n’avaient pas encore été sensibilisés à cette cause.

Retrouvez ici la liste complète des lauréats sur notre page dédiée sur le site de l’UNADEV

Pour Sébastien Saint-Pasteur, Président de la commission politique du handicap et de l’inclusion au Conseil départemental de la Gironde : « L’enseignement principal, c’est qu’il faut continuer de faire un effort supplémentaire pour des territoires plus inclusifs. J’ai pu constater la richesse et la variété des contenus : intelligence scolaire, numérique, mobilité… de nombreuses idées pour faciliter l’accessibilité des personnes porteuses d’un handicap, de l’innovation pour imaginer ce qui fait la société autrement. C’est un encouragement qui donne du baume au cœur.»

Parmi les dossiers non sélectionnés, une cinquantaine de projets sont réorientés vers un autre processus de de l’UNADEV, plus adapté à la taille et au territoire d’intervention des projets et/ou au besoin d’accompagnement et de financement des porteurs de projets.

Et Magalie Gréa, Directrice générale de l’UNADEV, de conclure : « Nous avons une expertise forte dans le champ du handicap visuel, et une capacité à soutenir les actions de partenaires. Il s’agissait pour nous de trouver un cadre incitatif pour que des projets innovants se concrétisent, qui proposent des solutions complémentaires à nos bénéficiaires. C’était aussi l’occasion de repenser notre propre manière de travailler, de nous ouvrir à plus de collectif et de mobiliser de nouveaux partenaires. »

Cet appel à projets a été réalisé en partenariat avec l’agence Ellyx, spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de projets innovants porteurs d’intérêt général, et le journal La Tribune.