Chercher
Accueil Actualités L’art à l’aveugle s’expose au centre UNADEV d’Ile-de-France

L’art à l’aveugle s’expose au centre UNADEV d’Ile-de-France

 

Vendredi 23 novembre, le centre UNADEV de Boulogne-Billancourt a accueilli une exposition d’art accessible.  Peintures, sculptures et photographies d’artistes, -réalisées pour certaines par des personnes déficientes visuelles-, étaient proposées au grand public. Parmi elles, Caroline Duez, artiste photographe atypique, malvoyante de naissance.

Caroline DUEZ  a découvert à la fin de son adolescence qu’elle pouvait enfin voir le monde à travers l’objectif d’un appareil photo et les agrandissements de ses clichés. Depuis, son appareil photo ne la quitte plus. Il fait partie d’elle-même, il est devenu ses yeux.

Roue lumineuse et profil d'un couple devant

Il sont dans la lumière ©Caroline DUEZ

Coucher de soleil sur le sacré coeur paris © Caroline DUEZ

Coucher de soleil sur le sacré cœur paris © Caroline DUEZ

C’est avec l’envie de partager sa façon à elle de voir et de vivre le monde et celle de montrer que la poésie nous entoure, même dans les choses les plus banales, qu’elle nous a proposé quelques-unes de ses œuvres.

Faire connaître et valoriser le travail d’artistes en situation de handicap visuel auprès du grand public. Montrer que les personnes non – ou malvoyantes sont tout aussi capables que les personnes valides de réaliser des œuvres exceptionnelles et enfin offrir aux personnes mal ou non-voyantes une visite éclairées pas des « souffleurs d’images »… tels étaient les objectifs de cette manifestation.

benéficiaire touche une sculpture

Voir avec les mains.

Pour Agnès Mercier, responsable du centre régional UNADEV Ile-de-France “La pratique de l’art, quel qu’il soit n’est pas réservé qu’aux  personnes valides. Elle appartient et doit être accessible à tous, que cela soit dans sa pratique ou dans son offre. C’est un moyen de se décharger émotionnellement et de créer du lien social. En effet, grâce à ses vertus pédagogiques et thérapeutiques, les personnes en situation de handicap visuel vont pouvoir exprimer des sensations, des émotions, des angoisses qu’elles n’arrivent pas à libérer au quotidien. Ainsi, l’art influe sur le bien-être et l’épanouissement personnel par le plaisir qu’il procure.”

tableaux, sculptures et chien devant allongé

Les œuvres s’exposent sur les murs de l’UNADEV

Cet événement a aussi été l’occasion, de faire découvrir aux bénéficiaires, le travail d’un artiste peintre et sculpteur avec l’ambition de mettre en place un atelier sur cette thématique, dès la rentrée prochaine.