Le Bus du Glaucome poursuit sa tournée pour proposer le dépistage gratuit. Toutes les dates et villes en cliquant ici ! 

Chercher
Accueil Actualités L’UNADEV : un combat quotidien contre les maladies de la vue

L’UNADEV : un combat quotidien contre les maladies de la vue

 

Dépistage gratuit du glaucome, mobilisation de ressources dans l’accompagnement de la recherche et de l’innovation ophtalmique et enfin sensibilisation aux pathologies visuelles… Les missions que mènent conjointement l’UNADEV et ses partenaires depuis plusieurs années permettent aujourd’hui d’obtenir de grandes avancées médicales : une action commune pour la santé visuelle de demain.

Le glaucome : le cheval de bataille de l’UNADEV

Pour permettre au plus grand nombre de bénéficier des informations et du dépistage des facteurs de risque du glaucome, l’UNADEV a mis en place une tournée itinérante dans toute la France, via une unité mobile, appelée le Bus du Glaucome. Cette année, le bus du glaucome de l’UNADEV a contribué à dépister 343 patients dont 27 personnes avec une suspicion de glaucome.

Notre bus du glaucome à Boulogne-Billancourt

De plus, dans le cadre de son partenariat avec la fondation Krys, l’UNADEV a choisi de mettre à disposition ses équipements et notamment son « Bus du Glaucome » pendant les 3 semaines de compétition de la grande boucle sur les routes de France. Depuis maintenant 3 ans, le Bus de la vue sillonne les routes du tour de France pour proposer des tests de vue gratuits aux fans du tour au départ ou à l’arrivée des villes-étapes Près de 3000 patients ont bénéficié de tests de vue dont 1/3 d’enfants depuis 2016. Près de 120 ophtalmologistes, orthoptistes et opticiens en région nous ont accompagnés pour réaliser ces tests.

Le bus de la Vue pendant le Tour de France

La semaine mondiale du Glaucome est, quant à elle, depuis plusieurs années, un rendez-vous international de sensibilisation à cette pathologie. En France, l’UNADEV a mené du 10 au 16 mars 2019 avec ses partenaires, une campagne d’information et de sensibilisation. Une opération spéciale a également été organisée auprès du public lyonnais, en partenariat avec la ville de Lyon et le groupe Progrès.

Une table ronde rassemblant la Société Française du Glaucome, l’Association France Glaucome, médecins, institutions et patients et a ainsi réuni plus de 140 personnes. Les interventions ont été appréciées tant pour la qualité des informations délivrées sur la maladie que sur la politique de la ville menée en termes d’inclusion et d’accessibilité.

L’UNADEV a également convié une quinzaine d’acteurs de la région lyonnaise engagés dans le domaine du handicap, notamment visuel, lors d’un dîner dans le noir au restaurant la Table en braille. Les convives ont pu échanger  sur les enjeux du secteur autour d’une expérience gastronomique originale.

Sensibiliser encore et toujours

Outre sa mobilisation en faveur de la lutte contre le glaucome, l’UNADEV participe également à la Journée mondiale de la vue. Le 11 octobre dernier, l’UNADEV a en effet installé un village de la vue sur la Grand place de Boulogne Billancourt (92100). Cette opération a pu voir le jour grâce à un mécénat du groupe La Poste, engagé pour la cause de la déficience visuelle. A l’intérieur de ce village était installé un parcours pédagogique de sensibilisation aux pathologies visuelles. Plus d’une centaine de personnes a ainsi pu être sensibilisée et dépistée. Rendez-vous le 10 octobre prochain pour la 2ème édition de cette journée à Paris.

Structure gonflable en forme d’œil, un eyescape game dans lequel des participants étaient mise en situation de personnes déficientes visuelles.

L’UNADEV : acteur clé dans la recherche sur les maladies de la vision

Cette année encore, l’UNADEV a financé six programmes de recherche sélectionnés par un comité d’expert pour un montant de pour 1.4 millions d’euros. Un appel à projet mené en partenariat avec AVIESAN (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé), sur le thème : « Les maladies de la vision : origine et traitements ».

L’UNADEV s’est également engagée aux côtés de la Société Française d’Ophtalmologie en permettant la remise de trois bourses de Recherche à des spécialistes des maladies de la vue. Ce fut par exemple le cas pour le Prix de la Recherche clinique attribué au Dr Jean louis Bacquet (Paris) pour son travail sur la : « Maladie de Stargardt : recherche de mutations introniques profondes du gène ABCA4 et application diagnostiques et thérapeutiques ».

Enfin, L’UNADEV s’implique également dans la rééducation de patients implantés de rétine artificielle par la mise en place d’un dispositif biomédical qui s’adresse à des patients ayant perdu la vue.

On peut donc considérer qu’à travers toutes ces actions quotidiennes, l’UNADEV positionné comme un acteur clef du handicap visuel renforce sa mission de lutte contre les maladies cécitantes.