Chercher
Accueil Actualités Mathieu Robin : Le SAIO m’a aidé à croire en mes rêves

Mathieu Robin : Le SAIO m’a aidé à croire en mes rêves

 

Obtenir un stage, trouver un emploi, redonner confiance en soi… Les compétences du Service d’Accueil, d’Information et d’Orientation de EI Presta créée par l’UNADEV, aident chaque jour de nombreux jeunes déficients visuels dans leurs démarches d’insertion professionnelle. Mathieu Robin 22 ans, déficient visuel, a pu en bénéficier du lycée, jusqu’à son premier emploi.

Mathieu Robin, vers une carrière de coach professionnel !

Après des études au lycée des Iris à Lormont (33), Mathieu, jeune Landais très motivé a obtenu un bac pro graphisme. Comme chaque étudiant de son âge il a dû chercher des stages. A la difficulté de l’exercice s’ajoutait son handicap visuel. Interne au Centre Peyrelongue, Mathieu a pu bénéficier des services d’aide à l’orientation proposés par l’établissement.

Grâce aux passerelles créées entre les différents organismes d’accompagnement professionnel des personnes déficientes visuelles, Mathieu a pu entrer en contact avec le SAIO et EI Presta. C’est un suivi qui lui a permis de ne pas subir de rupture de parcours après son diplôme… ce qui est malheureusement souvent le cas.

Plus de 8 stages au sein de la structure lui ont permis de toucher à plusieurs postes de travail, « la logistique », « le graphisme »… A l’issue de sa formation, Mathieu, toujours suivi par le SAIO s’est vu proposer un service civique dans un EPHAD qu’il vient juste de terminer.

Gym abdo en plein air

Mathieu en plein exercice de Street workout.

Après être retourné quelques temps dans les Landes, Mathieu a compris que sa vie était à Bordeaux. Il a choisi l’indépendance en se prenant un studio et cherche aujourd’hui un emploi dans le domaine du développement personnel. Le SAIO vient de l’aider à mettre à jour son CV et ses projets.

En attendant de les concrétiser, Mathieu très impliqué dans le sport, pratique quotidiennement le Street Workout. Il devrait sous peu commencer à donner des cours et pourquoi pas à terme devenir coach professionnel. Féru de l’esprit Saiyan (philosophie japonaise), Mathieu estime que :

A partir du moment où l’on est bien entouré, en aidant les moins forts, si l’on croit en ses rêves tout peut se réaliser.