Chercher
Accueil Actualités Unis-Cité et le handicap visuel : un service gagnant

Unis-Cité et le handicap visuel : un service gagnant

 

Lauréate du 1er appel à projets lancé par l’UNADEV Unis-Cité, l’association pionnière du service civique en France va désormais placer le handicap visuel au cœur de ses missions.
Développer l’accueil de jeunes en situation de handicap visuel dans ses équipes, créer des formations spécifiques et multiplier les actions inclusives… Une nouvelle opportunité pour les jeunes déficients visuels de découvrir le monde autrement.

Affiche Unis-Cité

A l’origine d’Unis-Cité, en 1994, il y 3 étudiantes (Marie Trellu-Kane, Anne Claire Pache, Lisbeth Sheperd) qui s’interrogeaient : Comment s’engager concrètement quand est jeune pour lutter contre les inégalités, les injustices, le racisme et l’exclusion ? Le rêve d’Unis-Cité : que tous les jeunes, quel que soit leur parcours, leur handicap, consacrent une étape de leur vie à la solidarité et que cette période d’engagement au service de la collectivité leur permette de rencontrer des jeunes d’horizons totalement différents. L’association Unis-Cité est ouverte à tous les jeunes de 16 à 25 ans, de tous niveaux de formation et propose un engagement sur plusieurs missions d’intérêt général et en équipe, sur une durée de 6 à 9 mois, à temps plein, indemnisé 580€/mois environ.

Des moyens pour favoriser l’inclusion des déficients visuels

Grâce à la somme allouée par l’UNADEV, Unis-Cité va développer un site internet plus accessible, dans lequel toutes les informations importantes -notamment le formulaire d’inscription-seront accessibles aux personnes aveugles. Il est important que le jeune sache très vite ce à quoi il a droit. Comme, le fait que le service civique est autorisé jusqu’à 30 ans aux personnes en situation de handicap et surtout que le cumul des allocations avec l’indemnité de service civique est envisageable.
Pour Marie Trellu-Kane, fondatrice d’Unis-Cité, l’inclusion est essentielle : « « Convaincus que tous les jeunes ont quelque chose à apporter à notre société, et que tous peuvent s’enrichir d’une expérience de Service Civique collective comme celle que propose Unis-Cité, nous nous battons depuis des années pour accueillir dans nos équipes les jeunes en situation de handicap.

Avec l’UNADEV, nous sommes heureux d’avoir un partenaire précieux et engagé, qui nous aidera à renforcer l’accessibilité d’Unis-Cité aux jeunes non et malvoyants.

 

Deuxième axe de développement en lien avec cet appel à projet. Développer les outils et les process pour aider le jeune aveugle, et ce grâce à un questionnaire précis, des temps réguliers de suivi et surtout l’achat de matériel spécifique : tablette braille, outil de synthèse vocale, etc. Tous les domaines d’intervention lui sont ouverts : la culture, l’entreprenariat social, la solidarité… L’objectif est de permettre une cohabitation et une entraide au sein de chaque équipe entre valides et non-valides. Chaque jeune arrive avec ses connaissances, son expérience et ses difficultés, un enrichissement mutuel et naturel.

Sensibiliser et former les jeunes valides au handicap visuel, une priorité

Outre le fait de travailler, s’engager, rejoindre une équipe, le jeune bénéficie de formations collectives et d’un accompagnement personnalisé dans son projet. Grâce à l’UNADEV, parallèlement aux temps de formations déjà existants, sur la laïcité, les médias, les premiers secours – Unis-Cité va mettre en place un module de formation civique et citoyenne, sur le handicap avec un focus sur le handicap visuel. Les jeunes valides seront mis en situation avec du matériel spécifique, comme un bandeau, une canne blanche… un excellent moyen d’appréhender la déficience visuelle, une autre forme de sensibilisation.