Déclaration impôts 2021 pour nos donateurs : les reçus fiscaux ont été envoyés

Faire un don Faire un legs
Accueil Actualités 4ème édition du « Sport Féminin Toujours » : des femmes non-voyantes à l’honneur

4ème édition du « Sport Féminin Toujours » : des femmes non-voyantes à l’honneur

 

C’est une réflexion du CSA à propos de la sous-médiatisation du sport féminin qui a été à l’origine de la création de cette première journée, en 2014. Pour célébrer cet événement qui se déroule cette année sur plusieurs jours du 17 au 24 janvier 2021, l’UNADEV a décidé de mettre en avant, des sportives aveugles ou déficientes visuelles. Par leur pratique et leurs challenges elles sont un magnifique exemple de courage, de force et de ténacité !

See Surf – Avec le surf tout est possible !!

Quand on interroge Claudy Robin Président fondateur de See Surf, sur la présence de femmes non-voyantes au sein du monde du surf, sa réponse est spontanée : « Bien entendu, nous avons une jeune championne Lou Méchiche, 14 ans qui a participé au championnat du monde de parassurf en Californie, début 2020.  Mais l’important est de parler aussi de toutes les autres, la compétition c’est bien beau mais ça ne fait pas tout, ce qui compte c’est le chemin que l’on veut mettre dans sa pratique. Chrystelle, Hanna, et plus récemment Marion sont des femmes non-voyantes qui participent à nos journées d’initiation et d’inclusion. Elles ont la niaque et se débrouillent plutôt très bien dans une dynamique d’initiation.”

Lou Méchiche, championne de surf

« La vie est trop courte pour laisser filer ses rêves »

Athlète déficiente visuelle (categorie 13, Mal voyante non guidée), Alice Metais a débuté l’athlétisme en 2015 sous les couleurs de Paris UC puis du RS Saint-Cyr Athlétisme. Ses disciplines sont le 100m, le 200m et le saut en longueur. Reconnue athlète de haut-niveau, elle a battu trois records personnels sur 100m, 200m et la longueur (4m59). Elle a aussi gagné trois médailles au Championnat de France. Sélectionnée à l’occasion des Championnats d’Europe de Berlin 2018, elle a intégré l’Equipe de France. Actuellement au Pôle espoirs de St Cyr sur Loire, elle poursuit un double projet de vie sport-études et espère être au rendez-vous des Jeux Paralympiques à Paris, en 2024.

Alice Métais, championne d’athlétisme

« Repousser les limites »

Laëtitia Bernard est une jeune femme déterminée, journaliste radio, sportive de haut niveau et non-voyante. Bien connue des matinales de France Inter et France Info, le samedi et le dimanche, elle y présente le journal des sports.  Mais Laetitia est aussi une cavalière émérite. Elle en effet décroché cinq titres de Championne de France handisport en saut d’obstacles… Ce qui continue de la surprendre elle-même : « Quand j’ai su que j’avais gagné, c’est moins le titre de championne de France qui m’a impressionné que le fait d’avoir réussi à sauter tout en étant non-voyante ».

« L’œil du Tigre »

L’histoire de Laurence est faite d’épreuves : née avec un glaucome, elle a su très vite qu’elle perdrait la vue et ce fut le cas à 33 ans, c’était il y a 20 ans.  Une personnalité forte, extravertie, un courage à toute épreuve, cette femme d’agriculteur se lance alors un défi. Après la découverte fortuite du Viet Vo Dao, elle le sait c’est décidé elle sera championne ou rien !  Son parcours aussi atypique qu’incroyable va même inciter un jeune réalisateur à lui consacrer un film… Ce sera « l’œil du Tigre » sorti en 2019.

Laurence, championne de Viet Vo Dao

 

Nous pourrions également citer Fabienne Haustant très malvoyante qui partage avec enthousiasme sa passion pour la danse ou encore Ophélie, adepte du blind-tennis mais la liste serait trop longue si nous voulions être exhaustifs. En France, de nombreuses femmes non-voyantes pratiquent une activité physique, s’investissent dans des associations sportives, voire même consacrent leur vie au sport… Nous tenons à leur rendre hommage !

Un site à visiter : www.womensports.fr