Faire un don
Accueil Actualités A l’UNADEV de Marseille on s’initie à la culture de champignons comestibles

A l’UNADEV de Marseille on s’initie à la culture de champignons comestibles

 

Faire pousser des champignons pour pouvoir ensuite les manger, tout en contribuant à la protection de l’environnement, voilà l’objet de cet atelier insolite proposé ce mois-ci aux bénéficiaires de l’UNADEV PACA.

Découverte de la culture des champignons

La myciculture à faire chez soi

MycoConcept est un projet d’économie sociale et  circulaire qui vise à valoriser les déchets agricoles de la Région Sud en utilisant le champignon comme réponse aux défis environnementaux actuels.

Lors de cet atelier, en présence des deux animateurs Clément Coulon et Guislain Delcher, les participants ont ainsi pu apprendre les bases de la culture de champignons sur matières revalorisées… le tout dans une démarche zéro-déchet !

La fabrication d’un substrat à l’aide de paille de riz

Ils ont ainsi pu découvrir le déroulé du mode de production de pleurotes grâce à la préparation et la manipulation d’un substrat de culture à partir de paille de riz, de marc de café et de mycélium de champignon. Pour finir, une cueillette dans des bacs préparés à l’avance et surtout la dégustation de ces champignons en fricassées leur ont été proposées, suivie d’une découverte d’un kéfir aux fruits.

A l’issue de cette journée, chacun est reparti avec un kit DIY (Do It Yourself) prêt-à-pousser permettant de récolter de belles grappes de pleurotes à la maison.

Une belle récole de pleurotes, d’une de nos bénéficiaires

 

MycoConcept, revaloriser, innover, nourrir

Revaloriser les déchets agricoles et leurs trouver une nouvelle utilité, tel est le projet de cette structure originale marseillaise. Grâce à leur méthode innovante, on peut désormais créer des myco-matériaux avec les mêmes propriétés que le polystyrène mais 100% biodégradable. On développe aussi la culture de champignons comestibles et biologiques qui sont vendus localement. Enfin, toutes ces activités sont mises en valeur lors d’ateliers de sensibilisation à cette culture originale qui valorise le “zéro déchet” et les initiatives locales.
Visiblement, cette activité ludique et instructive a beaucoup plu aux bénéficiaires, un autre atelier devrait donc être programmé en 2020.