Faire un don Faire un legs
Accueil Actualités Alexandre Lloveras, paracycliste : un médaillé olympique reçu à l’UNADEV

Alexandre Lloveras, paracycliste : un médaillé olympique reçu à l’UNADEV

 

Atteint depuis sa naissance de l’amaurose congénitale de Leber, Alexandre Lloveras étudiant kiné, membre du tandem club Rhodanien a remporté avec son guide Corentin Ermenault, la médaille d’or du contre-la-montre au jeux paralympiques de Tokyo. Adhérent de l’UNADEV, il a été reçu le 24 septembre dernier au centre UNADEV Auvergne-Rhône-Alpes pour un moment d’échange et de partage en présence d’un public très nombreux.

Olivier Ducruix, Ivan Chétail, Magalie Gréa,Christian Nicolas, Alexandre Lloveras, Arnaud Delbosc, Souhila Omar et Robert Kuiesine

Une volonté de fer

Alexandre Lloveras, 21 ans qui voit “comme dans un trou de serrure”, avec seulement un dixième à chaque œil a toujours été passionné de sport. Dès 2013, il se met à l’athlétisme et intègre dès 2015 le pôle France Athlétisme handisport de Lyon. Bien décidé à devenir un champion, Alexandre se verra contrait de revoir ses ambitions à la baisse en raison de blessures au pieds, mais va très vite rebondir. “Lors de mes séances de rééducation, j’ai découvert le cyclisme grâce au tandem et tout à coup j’ai découvert des sensations nouvelles et totalement grisantes, comme la vitesse… un véritable sentiment de liberté”.

Table ronde pour un échange avec Alexandre Lloveras

Vers les jeux de Tokyo

Dès 2018, il intègrera le pôle espoir de cyclisme handisport tout en entamant sa première année d’études de kiné. Dès janvier 2019, il est repéré par l’entraîneur de l’équipe de France qui se dit qu’avec le report des jeux olympiques en raison du COVID, il aura plus de temps pour le former pour une éventuelle participation. On lui proposera alors Corentin Ermenault, cycliste professionnel, Champion de France de poursuite individuelle qui cherche à donner un nouveau souffle à sa carrière. C’est ensemble, qu’ils vont donc s’entraîner pour obtenir un titre aux jeux paralympiques de Tokyo.

Après une 4ème place très décevante sur le 4 km sur piste, le tandem donnera tout pour le 32 km en extérieur sur route. “On a très vite eu de l’avance, près de 25 secondes sur les Néerlandais qui étaient seconds. Cette course a été incroyable, les conseils et les encouragements du directeur sportif dans l’oreillette nous ont boostés. Et c’est avec une joie immense que nous avons remporté la médaille d’or.”

Le parcours olympique du duo ne s’arrêtera pas là, il remportera la médaille de bronze sur la course en ligne sur route (300 km). Leur palmarès devrait même s’enorgueillir d’une autre médaille de bronze après le contrôle positif des 3èmes à la “poursuite sur piste”.

Magalie Gréa et Alexandre Lloveras arborent fièrement le maillot du Tandem club Rhodanien partenaire de l’UNADEV.

Le 24 septembre : un jour, une rencontre

Après plusieurs semaines folles et inoubliables depuis son retour en France, comme il se plaît à le dire, Alexandre Lloveras a trouvé quelques heures pour venir échanger et partager son expérience auprès de nombreux déficients visuels de l’UNADEV. C’est donc le 24 septembre dernier qu’en présence de Magalie Gréa, directrice générale de l’UNADEV, Robert Kuiesine responsable du centre UNADEV Auvergne-Rhône-Alpes, Souhila Omar, Chargée de mission égalité à la ville de Lyon, Ivan Chétail Président du tandem club Rhodanien, Christian Nicolas, président de la ligue Handisport Auvergne-Rhône-Alpes et Eric Payan, écrivain conférencier auteur de “Regarder sans voir”, que l’on a pu écouter le parcours étonnant de ce sportif passionnant. “Mon but est d’inspirer les gens et de leur partager toutes ces belles choses, vivre ça tout seul ça n’a aucun sens.”

Ses projets pour l’avenir ? Participer aux prochains championnats de France sur piste, les 13 et 14 février prochains, mais en attendant, Alexandre part 5 semaines se mettre au vert en Guadeloupe avant de revenir début décembre pour le Téléthon 2021.