Les reçus fiscaux 2021 pour les dons par prélèvements automatiques ont été envoyés. Pour toute question, contactez-nous à : donateur@unadev.com.

Faire un don Faire un legs
Accueil Actualités Émission « A vous de voir » : Alban Tessier, à la conquête du numérique

Émission « A vous de voir » : Alban Tessier, à la conquête du numérique

 

En 2018 malgré une rétinite pigmentaire qui lui a fait perdre la vue, Alban Tessier traverse le grand désert de Bolivie, le salar de Uyuni. Président de l’association « A perte de vue », Alban a pour objectif de sensibiliser à la déficience visuelle au travers de projets médiatisés et démontrer le champ des possibles pour favoriser l’inclusion des non-voyants dans la société. En recherche permanente de nouveaux défis, Alban s’approprie de nombreux outils numériques développés dans un but d’inclusion.

Alban Tessier à la conquête du salar

Seul sur la plus grande étendue de sel du monde

Visionnez ici l’émission « A vous de voir » du 7 mars 2022.

Avec Wizigo, Alban avance avec « des yeux dans les oreilles »

Sa recherche d’outils pour parvenir à réussir ce projet amène Alban Tessier à rencontrer Go Sense  entreprise lyonnaise qui développe Wizigo, le premier GPS communautaire gratuit qui permet à une personne déficiente visuelle de s’orienter grâce à du son spatialisé, une sorte de son 3D. L’entreprise ira même sur place faire des repérages des tracés site pour lui composer sa feuille de route.

Pour Alban ce qui l’importe n’est pas que les gens le félicitent mais qu’ils cherchent à comprendre comment il a fait pour y arriver.

« Mon but est d’expliciter ce que l’on a mis en place et comment tout cela peut être transposable au quotidien pour un non-voyant ».

 

Après des études en architecture avortées en raison de sa maladie, Alban décide de se réorienter professionnellement, désormais « changer le regard des autres et favoriser l’intégration des personnes malvoyantes devient un objectif de vie. »

Aujourd’hui, Alban Tessier exerce au sein de l’Institut public OCENS, un site historique de la déficience visuelle près de Nantes, un établissement médico-social spécialisé. Ses deux pôles d’activités, en déficiences sensorielles et du langage accompagnent près de 760 enfants orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) et plus de 300 adultes. Alban y enseigne l’informatique adapté grâce à des outils tels que les lecteurs d’écrans ou des synthèses vocales.

Alban expérimente Rango

La canne blanche électronique Rango

Alban accompagne également les co-fondateurs de Go Sense dans la recherche permanente de nouveaux outils destinés aux déficients visuels, comme la canne blanche électronique Rango qui propose de l’intelligence embarquée et qui ne signale que les obstacles situés sur le trajet de l’utilisateur.

Outre les nouvelles technologies, l’accès au sport est pour Alban un moyen supplémentaire facilitant l’inclusion des personnes malvoyantes. Il va donc créer avec son épouse une activité rolller pour déficients visuels. Mais son engagement pour le sport ne s’arrête pas là. En partenariat avec Mix Handicap, une association située en région parisienne, Alban travaille sur la plateforme Multi-sens, dont le but est de développer des outils adaptés à la pratique de plusieurs sports dont le pentathlon.

Alban observe l’utilisation de l’outil Sensivise lors d’un tir laser

 

Grâce à l’outil SensiVise, des déficients visuels peuvent désormais pratiquer le laser run, une épreuve qui alterne course à pieds et tirs laser sur cible, grâce à la spatialisation sonore. L’objectif est ici d’avoir une possibilité de jouer et performer avec un véritable challenge et une potentielle marge de progression, pas juste un robot qui indique où est la cible.  La solution SensiVise a ainsi pour but d’adapter l’environnement à la malvoyance et les relations sociales associées.