Chercher
Accueil Actualités Émission « A vous de voir » : Gilbert Montagné, l’homme de tous les combats

Émission « A vous de voir » : Gilbert Montagné, l’homme de tous les combats

 

De sa naissance à Paris dans l’appartement familial à ses multiples concerts toujours très appréciés, Gilbert Montagné nous raconte l’histoire de sa vie. Être passionné et passionnant, Gilbert Montagné est aussi un homme engagé qui travaille activement depuis plus de 40 ans, en faveur de l’intégration des personnes atteintes de cécité. Son crédo : la lutte contre le surhandicap !

Visionnez ici l’émission « A vous de voir » du 7 septembre 2018

« On est handicapé dans la mesure où l’on considère que c’est un handicap »… Déjà en 1971 lors d’une interview télévisée, le ton est lancé. « J’ai toujours aimé la vie,  mon destin, c’est d’être qui je suis et je vois à ma façon. »

Photo noir et blanc Gilbert Montagné Piano.

Dès sa 1ère interview en 1971, Gilbert Montagné parle de son non handicap.

 

Grand prématuré, né à 5 mois et demi, Gilbert Montagné restera 4 mois en couveuse dans le service de néonatologie de Port-Royal. Un mauvais dosage d’oxygène conditionnera sa vue et créera alors, une cécité irréversible. Pour la première fois depuis plus de 60 ans, Gilbert Montagné y retourne rencontrer le professeur Pierre-Henri Jarreau.

plaque de rue Port Royal

Un retour au centre de néonatologie de Port Royal

professeur Pierre Henri Jarreau

Un retour, une rencontre !

De son enfance et son adolescence à Ménilmontant, Gilbert retiendra beaucoup de joie et de tendresse. « Mes parents m’ont donné le plus beau cadeau qu’on puisse donner à un enfant : la confiance ».

Une scolarité dans une école spécialisée puis à l’INJA (Institut National des Jeunes Aveugles) lui feront découvrir de nouveaux mondes comme la lecture et la musique.

Ray Charles et Louis Braille m’ont inspiré.

 

Lors de sa rencontre avec les élèves de l’INJA, Gilbert de manquera pas de leur rappeler l’importance et le rôle que les déficients visuels ont à jouer dans la relation à l’autre. « Quand vous êtes dans la rue, vous êtes souvent le 1er déficient visuel que la personne rencontre et en ça vous avez une responsabilité. Sans vous forcer, vous devez donner le meilleur de vous-même, il ne faut jamais refuser l’aide de quelqu’un… Dans une relation l’important ce n’est pas que ce soit vous qui fassiez le premier pas, mais que ce premier pas soit fait.

Montagné gros plan qui chante

Un mini-concert à l’INJA, avant…

…Une rencontre-débat avec les élèves.

 

Engagement …  “Je suis de tous les combats”

Avec l’installation des feux de signalisation sonore, Gilbert Montagné voit se réaliser son premier grand rêve. Certains combats seront cependant plus longs. Il faudra en effet, attendre plus de 20 ans pour que sa demande de vocalisation des distributeurs de billets soit enfin entendue.

Affiche du festival Audiovision

Festival Audiovision de Paris

L’audiodescription, son cheval de bataille

En 2009, Gilbert n’hésitera pas non plus à s’investir en faveur de l’audiodescription… Aujourd’hui, grand passionné du 7ème art, il ne manque jamais d’assister et de participer au Festival Audiovision qui lui apporte à chaque fois de nouvelles émotions.

Gilbert est aussi parrain de l’institut de la vision centre de recherche de dimension internationale entièrement dédié à la recherche sur les maladies de l’œil.  

« Je crois en l’idée que la solidarité bien pensée améliore la vie de chacun et malgré tous mes engagements je n’oublie ma passion de la musique et de la scène. »