Chercher
Accueil Actualités « Et si c’était possible » ? : le handicap visuel fait son cinéma

« Et si c’était possible » ? : le handicap visuel fait son cinéma

 

« Le destin d’une personne handicapée n’est pas figé, tout rêve peut devenir réalité », c’est en ces termes que Alexandre Derouet, étudiant à l’ESSCA définit sa motivation à réaliser un film sur son oncle déficient visuel, bénéficiaire de l’UNADEV. Vainqueur du prix “Vie Professionnelle » au concours vidéo Tous HanScène, Alexandre revient pour nous sur ce projet “Et si c’était possible ?”.

Alexandre et le jury sur scène de Tous Hanscène

Alexandre Derouet reçoit le prix de la “Vie professionnelle” au concours Tous HanScène

Pourquoi avez-vous souhaité participer à ce concours ?

J’ai souhaité participer à la 6ème édition du concours TousHanscène pour partager le regard que je porte sur le handicap. Ce qui m’a motivé à y participer, c’est la récompense à la clé pour une association. Faire une bonne action, aider des personnes plus en difficultés que moi, c’est ce vraiment qui m’a motivé.

Dans quel cadre s’est déroulé ce concours Tous HanScène, qui peut y participer ?

Tous les étudiants peuvent participer à ce concours. L’objectif est de mettre le handicap à l’affiche en réalisant une vidéo de moins de 3 minutes. Celle-ci doit faire partie d’une des sept catégories suivantes : arts et essais, humour, sport, vie étudiante, vie professionnelle, vie quotidienne ou innovation technologique. Moi j’ai choisi « Vie professionnelle ».

Pourquoi avoir choisi de faire un sujet sur votre oncle Christophe Derouet ?

Je trouve que l’histoire de mon oncle est incroyable à raconter. C’est une personne qui a beaucoup donné et qui continue de donner, c’est pourquoi j’ai voulu le remercier en parlant de son handicap. Il est déficient visuel depuis 1997 suite à une maladie de la cornée.

Aujourd’hui,  il ne voit plus du tout. Il a toujours été passionné de cinéma et un jour,  par le biais de rencontres, il a eu l’occasion de jouer un petit rôle dans le film « Patries » de Cheyenne Carron. Son rêve s’est réalisé !

Christophe Derouet, dans le film Patries de Cheyenne Carron.

Christophe Derouet, dans le film “Patries” de Cheyenne Carron.

Pourquoi le sujet du handicap est-il si  important pour vous ?

Aujourd’hui, si l’emploi des personnes handicapées dans les sociétés est encore faible, c’est probablement dû à une crainte de l’employeur. Il est important de les soutenir et de valoriser leurs compétences.  

En réalisant cette vidéo, j’ai voulu montrer que les personnes handicapées peuvent croire en l’espoir, en leur rêve et ont tous le droit d’avoir un travail quel qu’il soit.

Comment avez-vous procédé pour réaliser le film ?

Tout d’abord, j’ai pensé à l’histoire et j’ai tout de suite choisi de raconter la vie de mon oncle puisqu’elle met en avant l’espoir qui est en chacun de nous. Ensuite, j’ai écrit le script, j’ai filmé tous les plans vidéos et j’ai enregistré les voix-off. Enfin, j’ai effectué le montage et j’ai rajouté les sous-titres.

 

 

Que souhaitiez-vous montrer à travers ce film ?

J’ai souhaité prouver que le destin d’une personne handicapée n’est pas figé et que tout rêve peut devenir réalité. Il est nécessaire d’avoir du courage et beaucoup de volonté pour que cela devienne possible.

Qu’est-ce que la réalisation de ce film,  vous a apportée ?

En réalisant cette vidéo, j’ai pu tout d’abord découvrir comment mon oncle a perdu la vue. Ensuite, je n’aurais jamais pensé que ce projet prendrait autant d’ampleur, j’ai reçu des messages touchants d’étudiants et d’associations. J’ai vraiment l’impression d’avoir fait une action extraordinaire alors que c’est une action simple d’aider les personnes non-voyantes.

Si vous aviez un conseil à donner aux jeunes pour soutenir le handicap, quel serait-il ?

Il est important de se renseigner sur le handicap de façon général. Plus on en parle, plus la situation des personnes handicapées s’améliorera. Mon conseil serait d’aller à la rencontre d’une ou plusieurs personnes handicapées afin d’échanger avec elles. Les échanges permettent de réduire les discriminations dans la vie personnelle comme professionnelle. Cela permet une intégration plus importante des personnes handicapées dans notre société.

 

 

Le Concours Vidéo Handicap Étudiant Tous HanScène® a 2 objectifs majeurs :

Encourager les jeunes en situation de handicap à accéder aux études supérieures ;

Inciter les établissements d’enseignement supérieur à s’ouvrir davantage à eux et le faire savoir.