Chercher
Accueil Actualités Festival de Marseille : l’accessibilité pour tous… une priorité

Festival de Marseille : l’accessibilité pour tous… une priorité

 

Du 15 juin au 8 juillet, le festival de Marseille célèbre la ville-monde. A cette occasion et pour permettre aux personnes déficientes visuelles de vivre pleinement ce moment, l’UNADEV a financé l’audiodescription de plusieurs spectacles.

Dans un monde qui vacille sur ses fondations, où les espaces partagés se font de plus en plus rares et où les conversations ferment davantage de portes qu’elles n’en ouvrent, les organisateurs sont fiers de placer une fois de plus le vivre-ensemble au premier plan de cette 23ème édition.

Personnages masquées sur affiche Festival

Dans quel Marseille voulons-nous vivre les prochaines années ? Comment pouvons-nous impliquer, par-delà tous les cloisonnements, le plus d’habitants possible dans notre Festival ? C’est en ces termes que se positionnent les organisateurs de l’événement marseillais.

Une audio-description en live

Assurés par Severine Skierski, deux spectacles seront audio-décrits en direct. Munis d’un casque, les spectateurs déficients visuels pourront eux-aussi découvrir des œuvres originales. L’enjeu pour les organisateurs est de donner accès aux personnes handicapées à tout type de création, pas uniquement les spectacles approuvés et qui ont connu le succès. Pour Julie Moreira-Miguel, Responsable relations avec les publics

« Il est important que tout le monde puisse assister à la création d’une œuvre artistique sans le prisme de la notoriété. Nous voulons donner accès à toute forme innovante de culture et ne pas attendre que les choses marchent pour qu’elles soient adaptées aux personnes en situation de handicap »

Une programmation riche et variée

GUERRE ET TÉRÉBENTHINE – Jan Lauwers & Needcompany
JEUDI 28 JUIN – 21:30, THÉÂTRE DU GYMNASE
Créateur d’images et conteur renommé dans le monde entier, Jan Lauwers saisira le récit poignant de Stefan Hertmans sur la Première Guerre mondiale pour créer un spectacle intense qui interroge l’art et la guerre.

 

GUERRE ET TÉRÉBENTHINE /Jan Lauwers & Needcompany

 

REQUIEM POUR L. – Alain Platel et Fabrizio Cassol
DIMANCHE 8 JUILLET – 18:30, LE SILO
Le Requiem de Mozart trouve ici une nouvelle vie, tant dans les métissages musicaux de Cassol que dans les inventions théâtrales de Platel. Accompagnés de quatorze musiciens, les spectateurs assisteront à une célébration saisissante de la mort.
De nombreux autres spectacles notamment musicaux seront quant à eux naturellement accessibles aux déficients visuels.

REQUIEM POUR L/ métissages musicaux de Cassol et les inventions théâtrales de Platel

Personne n’est exclu

Quel que soit leur handicap, tous les spectateurs peuvent bénéficier des dispositifs mis en place à leur intention : des spectacles surtitrés, des rencontres adaptées en langue des signes, un accueil personnalisé, une billetterie par SMS, des ateliers accessibles… les spectateurs en situation de handicap peuvent également acheter des places à 1€ grâce à la Charte Culture (dans la limite des places disponibles à ce tarif et sauf exceptions mentionnées dans le programme).

Pour bénéficier de l’accessibilité, pensez à vous signaler au moment de la réservation au 04 91 99 02 56 ou publics[at]festivaldemarseille.com.

Bénéficiez de transports adaptés Mobimétropole 04 91 10 59 00 – rtm.fr/mobi-metropole

Crédit photo Maarten Vanden Abeele