Chercher
Accueil Actualités L’accès à l’information : une priorité

L’accès à l’information : une priorité

 

Avec près de 1.5 million de déficients visuels en France la question de l’accessibilité au numérique et à l’information est fondamentale. Il existe aujourd’hui, des outils de compensation, dont certains sont proposés par l’UNADEV à ses bénéficiaires.

L’utilisation d’une plage braille, un confort pour écrire.

Des applications dédiées

Force est de constater que la révolution numérique a grandement accéléré le processus en matière d’innovation : les outils sont mobiles, plus faciles d’utilisation, moins couteux…
Aujourd’hui, certaines applications peuvent être installées directement sur son smartphone, sa tablette voire son ordinateur : zoom, synthèse ou reconnaissance vocale. Il faut reconnaitre que les solutions tactiles sont plus pratiques lorsqu’on utilise son mobile.
Le site web de l’UNADEV est par exemple totalement accessible aux personnes déficientes visuelles grâce notamment à FACIL’iti, une solution d’accessibilité numérique innovante. Celle permet à l’internaute d’afficher la page du site web qu’il consulte en fonction de son confort, visuel, moteur, cognitif et/temporaire.

La presse papier n’est pas oubliée

Concernant les supports papiers, la loupe électronique est idéale pour les personnes qui ont des difficultés dans la lecture des petits caractères. Son fonctionnement est simple : un écran agrandit le texte filmé par une mini caméra. Même fonctionnement pour le téléagrandisseur si la loupe n’est pas suffisante.
Pour les non-voyants, la machine à lire est idéale. Une fois le texte placé sous la caméra et grâce à la reconnaissance otique de caractère (OCR), la synthèse vocale le lit distinctement.
Lumen, le magazine d’information de l’UNADEV sur le handicap visuel est proposé sur abonnement gratuit sous 4 formats : version classique, version sonore (réception d’un CD audio), en version « gros caractères » et en ligne sur le site lumen-magazine.fr
Le magazine « Trait d’Union » destiné aux adhérents est disponible en braille et égalament en gros caractères.
Le Colin-Maillard journal d’information de l’UNADEV propose une version en ligne et une version « gros caractères » depuis juillet.

Le braille surpassé par l’audio ?

Certains ordinateurs et claviers adaptés permettent d’écrire grâce à une plage braille mais cela ne concerne qu’un nombre restreint de personnes non-voyantes… En effet, seules 15 % savent le lire.
C’est la raison pour laquelle, les systèmes audio qui ne nécessitent aucun apprentissage sont nettement plus utilisés. De nombreuses applications proposent des livres en version audio. Le site fr.vocalepresse.com permet par exemple,  d’écouter l’intégralité des articles de nombreux magazines et journaux d’information.

Aujourd’hui, un panel important de solutions pour permettre à tous d’accéder à l’information, existe.
Certains organismes comme des CICAT (centre d’information et de conseil sur les aides techniques), les SAMSAH (service d’accompagnement médico-social pour les handicapés) ou encore des opticiens peuvent proposer un essai de certains matériels avant de les acheter.
De plus, si certains outils de compensation peuvent être onéreux, il est possible de bénéficier d’aides financières auprès des MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) au auprès de sa mutuelle et sa caisse de retraite.