Chercher
Accueil Actualités L’audio description des films, une promesse de cinéma

L’audio description des films, une promesse de cinéma

 

L’UNADEV avec CINE SENS *et LE CINEMA PARLE** propose un cycle de 8 journées à travers toute la France pour promouvoir le cinéma inclusif . Rencontres, ateliers, projections… Des moments d’échanges autour des dispositifs d’accessibilité des films aux spectateurs déficients visuels.

Roubaix, une lumière, affiche du film d’Arnaud Desplechin

1er jour pour une rencontre, le 1er octobre

C’est au cinéma le Méliès à Villeneuve d’Ascq que va débuter cette série d’échanges en collaboration avec l’UNADEV Lille, De la suite dans les images, l’ACAP – Pôle régional image et le CLIPA – Collectif Lillois Pour l’Audio description.
Alors que les versions audio décrites se multiplient, on peut s’interroger sur les enjeux d’un cinéma inclusif ? Comment par exemple, réunir dans un projet constructif et valorisant pour chacun, les différents acteurs du projet d’accessibilité cinématographique ?

Au programme, un film : Roubaix, Une lumière d’Arnaud Desplechin proposé dans sa version audio décrite, accompagné d’une rencontre avec un membre de l’équipe artistique de la production.
Cette séance sera complétée  d’une découverte sensible de l’audio description et d’un temps d’échanges et d’information sur le cadre législatif, les solutions techniques et la communication mise en place sur ce sujet.

L’UNADEV au cœur du sujet

Les équipes et bénéficiaires de l’UNADEV, les professionnels locaux investis dans la production, la diffusion et la transmission du cinéma, dans les démarches inclusives et les questions d’accessibilité, seront les principaux participants de ces journées. Et plus largement, tous les publics sont les bienvenus !

Cette journée animée par CINE SENS et LE CINEMA PARLE, sera donc l’occasion pour chacun de réfléchir ensemble à ces questions.

Ces deux associations aux objectifs complémentaires, l’une lyonnaise, l’autre bretonne, proposeront ce même type de journée dans chacune des huit villes où l’UNADEV est présente : Lille, Boulogne-Billancourt, Lyon, Marseille, Perpignan, Toulouse, Pau, Bordeaux.

Programme du mardi 1er octobre
9h30 : Accueil, café
10h : Rencontre : Vers l’accessibilité du cinéma aux publics déficients visuels
Information et échanges entre les différents acteurs concernés.
Cadre législatif / accessibilité des films et des salles / attentes et besoins des bénéficiaires et des cinémas / communication et médiation, etc. (Participation gratuite)
avec Cécile Dumas, pour Ciné Sens et l’équipe de l’UNADEV Lille.
12h – 13h : pause déjeuner
13h : Atelier de découverte sensible et de pratique de l’audio description avec Marie Diagne, pour Le Cinéma Parle. (Participation gratuite)
15h : Projection – rencontre : la version audio décrite des films, une promesse de cinéma
Roubaix, Une lumière d’Arnaud Desplechin en version audio décrite
avec Marie Diagne, et un membre de l’équipe artistique du film (Entrée 4 euros)

Le programme des journées dans les autres villes sera diffusé prochainement.

*L’association CINE SENS vise à développer l’accessibilité du cinéma aux publics déficients sensoriels. Elle mobilise et accompagne les professionnels de la filière du cinéma pour mettre en œuvre les solutions d’adaptation. Cécile Dumas est la déléguée générale de Ciné Sens. Après une expérience dans l’exploitation cinématographique, elle mène une activité de consultante pour le développement de projets culturels dans le domaine du cinéma notamment.

**L’OEIL SONORE & LE CINEMA PARLE est une structure dédiée à la réalisation audio descriptive et aux questions de transmission inclusive. Marie Diagne est réalisatrice de versions audiodécrites. Elle a conçu et mène en collaboration les deux formations de l’INA dédiées à cette pratique, et des ateliers de découverte sensible. Son expertise en réalisation audio descriptive et en transmission inclusive du cinéma la conduisent à participer aux réflexions du CSA, du CNCIA et des réseaux associatifs. Elle fonde Le Cinéma Parle en 2015.