Faire un don
Accueil Actualités L’échographie 3D en relief, une révolution dans le parcours prénatal des personnes non-voyantes

L’échographie 3D en relief, une révolution dans le parcours prénatal des personnes non-voyantes

 

Une innovation inclusive médicale majeure des docteurs Jean-Marc Levaillant et Romain Nicot permet aujourd’hui aux parents déficients visuels de manipuler du bout des doigts une représentation tactile de leur enfant à naître. L’UNADEV se devait de soutenir financièrement ce projet révolutionnaire. En partenariat avec l’association SJKB (Sébastien Joachim Kick Blindness), les impressions 3D se multiplient et offrent ainsi aux non-voyants de nouvelles perspectives dans l’appréhension d’une grossesse.

visage foetus en 3 d

Image exclusive d’un visage d’enfant à naître en polymère thermoplastique moulé.

 

Si pour certains détracteurs l’impression d’une échographie en 3 dimensions est reléguée au rang de futilité, il n’est en rien pour les non-voyants. En effet, jusqu’à présent, la personne aveugle devait se contenter de la parole du médecin qui décrivait ce qu’il voyait à l’écran… difficile alors d’imaginer quelque chose d’aussi abstrait pour investir psychologiquement son futur enfant.

Comme nous l’explique Sébastien Joachim, lui-même atteint d’une maladie qui lui fait perdre la vue, et Président fondateur de l’association SJKB, « la déficience visuelle conduit en effet les futurs parents à des frustrations et des freins au processus psychologique d’assimilation du statut de mère et de représentation de l’enfant, ainsi qu’à une dépendance à la description orale des médecins dus à cette impossibilité d’avoir accès à une image de leur enfant à naître. »

visage bébé en résine

Impression 3D en résine réalisée en avril 2020 au CHU de Lille

 

Pour palier cela, et poursuivre ce projet innovant, les équipes des docteurs Levaillant et Nicot, réunis au sein de l’association CWFI « Center for Woman and Fetal Imaging », se sont rapprochées de l’UNADEV.

En effet, après plusieurs mois d’expérimentation et d’essais concluants au sein du CHU de Lille, les échographies 3 D apparaissent comme un élément indispensable à l’épanouissement psychologique des non-voyants, lors du suivi d’une grossesse. A ce jour, près de 15 couples ont pu bénéficier d’une trentaine d’impressions en relief.

Dans le cadre de son dispositif CPMO, l’UNADEV va  donc soutenir le CWFI et participer à l’achat d’une nouvelle imprimante plus précise.  Un investissement très utile pour obtenir une meilleure qualité d’impression, comme nous l’explique Romain Nicot : «  Les moulages seront désormais faits à partir de résine ou de silicone, des supports plus qualitatifs qui permettront un rendu affiné, plus agréable au toucher. Plus l’imprimante est perfectionnée plus les couches sont fines et meilleur est le rendu… un rendu fidèle à la réalité. »

 

L’émission Les Maternelles avait consacré un reportage à ce projet en suivant un couple de futurs parents, voici un extrait ci-dessous :

Le reportage est disponible ici dans sa totalité