Le Bus du Glaucome poursuit sa tournée pour proposer le dépistage gratuit. Toutes les dates et villes en cliquant ici ! 

Chercher
Accueil Actualités Maladies visuelles : sensibilisons nos élus !

Maladies visuelles : sensibilisons nos élus !

 

Alors que le gouvernement travaille depuis plusieurs mois à la réforme de la prise en charge du grand âge et du financement de la dépendance, l’UNADEV souhaite sensibiliser les 577 députés de l’Assemblée nationale afin que les maladies de la vue et le handicap visuel trouvent toute leur place dans le débat et soient pleinement pris en compte dans la future réforme.

Pour cela, l’UNADEV a mis en place une plateforme de mobilisation, accessible via un site dédié (glaucome-info.fr), offrant à chaque patient, aidant, soignant ou encore bénévole, l’opportunité d’interpeler directement les parlementaires de son département sur les enjeux du handicap visuel.

En 2019, bien qu’elles limitent l’autonomie et l’indépendance des personnes qui en sont atteintes, les déficiences visuelles demeurent totalement absentes des politiques de santé de publique.

La réduction de l’autonomie dans la vie quotidienne est pourtant l’une des principales conséquences des déficiences visuelles, notamment en ce qui concerne la mobilité et les déplacements, l’emploi, ou plus simplement au quotidien pour la toilette, l’habillage, l’alimentation (notamment pour les plus de 70 ans souvent polyhandicapés ou sujets à plusieurs pathologies).

L’exemple du glaucome est à ce titre frappant. Cette pathologie touche près 1,2 millions de personnes en France. Elle représente la deuxième cause de cécité au monde et devient de plus en plus répandue du fait du vieillissement de la population sans pour autant susciter de réaction appropriée de la part des pouvoirs publics.  

A travers cette plateforme de mobilisation, l’objectif affiché par l’UNADEV est de remédier à cette situation inacceptable en sensibilisant la représentation nationale à la nécessité de prendre en compte les déficiences visuelles dans le cadre des prochains travaux sur l’autonomie et la dépendance.  

Cette démarche s’inscrit bien entendu dans le prolongement des actions réalisées par l’UNADEV, avec ses divers partenaires à l’occasion de la Semaine Mondiale du Glaucome (Association France Glaucome, Société Française du Glaucome, la société Glaukos, avec le soutien institutionnel de Novartis)  et auprès des autorités de santé publique ayant notamment abouti à l’inscription de la prise en charge du glaucome dans le programme de travail de la HAS pour l’année 2019.

Plus la mobilisation sera forte, plus les déficiences visuelles auront de chance d’être prises en compte dans ce débat.

Nous comptons donc sur votre investissement sans faille pour faire aboutir ce projet.

Pour solliciter votre député(e), cliquez ici !