Le Bus du Glaucome poursuit sa tournée pour proposer le dépistage gratuit. Toutes les dates et villes en cliquant ici ! 

Chercher
Accueil Actualités Premiers secours : Quand l’élève devient formatrice grâce à l’UNADEV

Premiers secours : Quand l’élève devient formatrice grâce à l’UNADEV

 

Être déficiente visuelle et devenir formatrice aux premiers secours et aux gestes qui sauvent, c’est aujourd’hui possible. Valérie Garibaldi bénéficiaire de la région PACA en est la preuve vivante.

Valérie Garibaldi

De la découverte à la passion

C’est à la suite d’une formation aux premiers secours (PSC1) proposée par l’UNADEV PACA, en avril dernier, que Valérie Garibaldi est devenue à son tour “Formatrice aux premiers secours et aux gestes qui sauvent”.

Pour cette kiné de 47 ans, il était temps de changer de voie professionnelle. Sa déficience visuelle et auditive devenant très contraignante dans son quotidien, cette formation aux premiers secours tombait à pic.
« Lors de ma formation dispensée par l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Bouches-du-Rhône, j’ai adoré ce que j’ai appris. Je me suis donc rapprochée des encadrants pour savoir, si à mon tour je pouvais transmettre cet enseignement. Ils m’ont immédiatement répondu par l’affirmative. »

remise diplome groupe debvant camion pompiers

Remise officielle du diplôme du PSC1

A la suite de cela, Valérie va suivre une formation de 15 jours, au Centre de Formation Départemental (CFD) des Sapeurs-Pompiers des Bouches du Rhône à Velaux. Pour éviter les allers-retours quotidiens à Marseille, Valérie sera logée dans un studio mis à disposition par le Centre.

Cette formation prise en charge par son assurance va lui permettre de changer de vie, d’autant que depuis le 7 décembre, son diplôme est officiellement validé en préfecture.

Après s’être rapprochée de la Fédération des Secouristes Français Croix Blanche et des sapeurs-pompiers, Valérie va devoir décider vers quelle structure s’orienter et surtout quel statut professionnel adopter. En étant indépendante, elle devra au quotidien effectuer de nombreux déplacement chargée d’un lourd matériel… ce qui pour une personne déficiente visuelle n’est pas aisé.

Valérie en action

L’autre solution serait d’intégrer une structure fixe comme une caserne de pompiers pour dispenser ses formations et ce  directement dans leurs locaux.

Valérie a encore quelques jours pour savourer sa réussite mais il va falloir très vite se mettre au travail pour que son projet de formatrice devienne enfin une réalité professionnelle.