Chercher
Accueil Actualités Collège des Dagueys : de la sensibilisation à l’acceptation

Collège des Dagueys : de la sensibilisation à l’acceptation

 

Un beau et brillant projet autour du handicap mené par l’équipe éducative de l’établissement s’est déroulé du 5 au 9 février dernier, au collège des Dagueys de Libourne (Gironde). L’UNADEV tout comme plusieurs autres associations (APF, AFTC -Association Familles Traumatisés crâniens, l’Association d’aide à la Dyslexie et Apraxie…)  y ont participé. Une expérience unique pour des élèves enthousiastes, des enseignants motivés et des bénéficiaires impliqués.

Elèves assis en rond dans une salle de classe

Le handicap au cœur du sujet

 

Dans le cadre de la mise en pratique concrète des compétences transversales, un groupe de professeurs de matières sciences (EPS, SVT, physique, technologie) du collège des Dagueys a décidé il y a quelques années, de créer le « projet Handicap ». C’est donc dans ce cadre, que du 5 au 9 février dernier, plus de 220 élèves de 4ème ont participé au sein de leur collège à des activités, des ateliers et des conférences sur ce thème. 

Pierre Duvinage, responsable du bénévolat à l’UNADEV et des actions de sensibilisation en milieu scolaire a donc proposé une action originale de sensibilisation à la cécité. Grâce à Jacques Charlin* non-voyant et maître de conférences en mathématiques à l’Université Claude Bernard Lyon 1, des ateliers de sensibilisations aux mathématiques en braille ont été organisées en visioconférence.

Jacques Charlin, depuis la salle “Cyberbraille” de l’UNADEV Lyon communiquait en direct avec les élèves de Libourne. Ceux-ci ont ainsi dû résoudre grâce à leurs mains quelques opérations en braille, puis ont pu interroger leur intervenant sur sa cécité au quotidien et notamment sur son métier d’enseignant en mathématiques.

salle de classe et élèves devant un grand écran

Jacques Charlin en visioconférence

Photos de chiffres en braille

Les mathématiques en braille

Autre temps fort, le témoignage de Guy Latreille et Pascale Jacopit, deux bénéficiaires du centre de Bordeaux. Leur rencontre avec les collégiens s’est révélée très enrichissante pour tous les participants. Les élèves ont pu poser des questions très prégnantes, les réponses étaient pertinentes, l’échange fut complet.

Guy assis avec prof à côté

Guy Latreille témoigne de son quotidien.

Pascale, appuyée sur bureau face à des élèves

Pascale Jacopit, raconte son enfance

Pierre assis en classe

… Sous l’œil attentif de Pierre Duvinage

Pour l’UNADEV, ce projet est le fruit d’une coordination entre plusieurs services de l’association : le service du bénévolat et de sensibilisation, le service en informatique adaptée et la communication.

Pierre Duvinage, responsable du bénévolat à l’UNADEV et des actions de sensibilisation en milieu scolaire : 

« Le pôle sensibilisation bénévoles qui a, en à peine un an, rempli déjà pleinement sa mission. En 8 mois, l’année dernière nous avons touché 450 enfants et en 2018 rien que sur le mois de janvier, nous avons déjà atteint le chiffre de 520. »

 

Pour Mme Felix, enseignante en mathématiques et coordinatrice de l’opération « Ce projet permet de poser un regard différent sur le handicap et de façon générale sur la différence. L’instauration d’une relation d’échange pacifiée avec ses pairs dans un cadre cohérent a des effets sur le climat scolaire et permet de souder les équipes face aux difficultés rencontrées en enseignant à ce niveau de classe. Le projet handicap est une action dans laquelle les élèves s’impliquent et coopèrent en osant surmonter les difficultés rencontrées. C’est un projet qui ouvre le champ de la réflexion et de la tolérance. »

Enfin, preuve de l’originalité et de la pertinence de cette initiative sur le handicap «Le projet du collège des Dagueys a été repéré par le Cardie, le Conseil académique en recherche-développement, innovation et expérimentation. Il sera ainsi mis en avant le 4 avril prochain à Paris, parmi 30 projets, à l’occasion de la Journée nationale de l’innovation, organisée par le ministère de l’Éducation. »

*Jacques Charlin bénéficiaire retraité bénéficiaire de l’UNADEV a été décoré de la Légion d’honneur pour son engagement en faveur des personnes atteintes de déficience visuelle et actuellement Président de Voir Ensemble et du Comité Louis Braille.  Ce Comité rassemble plusieurs associations d’aveugles et déficients visuels (Rhône, Ain, Isère, Loire et Haute Loire), des écoles, EHPAD, bibliothèques sonores…