Notre Bus du Glaucome repart en tournée ! Retrouvez ici les dates et villes concernées pour bénéficier du dépistage gratuit   

Chercher
Accueil Actualités Des non- et malvoyants surfent à Lacanau

Des non- et malvoyants surfent à Lacanau

 

SeeSurf, le Lacanau Surf Club et l’UNADEV proposent à des personnes déficientes visuelles de s’initier au surf. Une dizaine de non-voyants et malvoyants se lanceront samedi 8 juin.

Claudy sur son surf au départ d'une vague
L’association SEE SURF et LE LACANAU SURF CLUB organisent la session de surf inaugurale des actions SeeSurf à destination des personnes non- et malvoyantes,
le samedi 8 juin
au Lacanau Surf Club,
Maison de la glisse, LACANAU
de 9h à 16h

Surfeur et non-voyant
SeeSurf, c’est l’histoire de Claudy ROBIN, non-voyant et fan de glisse. Claudy est comme des milliers de surfeurs amateurs, il prend sa planche pour se faire plaisir. Mais contrairement à la plupart d’entre nous, il doit être accompagné pour aller dans l’eau. Et grâce à ses amis qui le guident dans l’eau, il peut désormais prendre les vagues comme tout surfeur valide.
Il décide de créer, SeeSurf, pour promouvoir la pratique du handisurf auprès des personnes non- et malvoyantes. Cette association fédère des surfeurs bénévoles qui acceptent de donner du temps pour permettre à des personnes déficientes visuelles de vivre leur passion et de surfer.

Faire équipe sur l’eau comme sur terre
Le Lacanau Surf Club met à disposition de l’association du matériel et des moniteurs diplômés d’Etat de surf pour faire découvrir le surf à un public déficient visuel. Une dizaine de non-voyants ou malvoyants de l’UNADEV et de l’ESAT du Phare participeront à cette initiation.
Le surfeur handicapé visuel est accompagné par 2 personnes voyantes : une qui l’amène et le guide au départ de la vague, et l’autre qui l’attend au bord pour le guider à l’arrivée. Un bel exemple de solidarité, de don de soi pour les accompagnateurs et de dépassement de soi pour les sportifs non- ou malvoyants !

Un programme de sens
La journée s’articulera autour de 2 moments :
– Matin : la découverte sensorielle du milieu océanique (eau, sable, courant, baïnes, etc.), du matériel de surf (planche, combinaison, wax, etc.) et une première initiation sur l’eau.
– Après-midi : mise en pratique et initiation aux sensations extrêmes.
Un point presse aura lieu à 11h au moment des premières initiations, avec une mise en situation sous bandeau (sur le sable !) pour ceux qui le souhaitent.
A 14h, un temps d’échange et d’information est proposé par les associations pour rencontrer le grand public et les personnes non- ou malvoyantes.
Tout au long de la journée, les participants du défi seront présents pour accueillir, sensibiliser le public et témoigner de leur expérience.